Au-delà des bannières et des médailles, il y a le plaisir et l’apprentissage.

Photo : Caroline Huot
 
 

Oui bien sûr, gagner une médaille, un trophée, une bannière c’est excitant, c’est glorifiant et c’est palpitant ! Mais est-ce qu’on peut pleinement s’épanouir au hockey même si on ne gagne pas tous nos matchs et tous les championnats ? La réponse est oui.

Photo: Caroline Huot

Nous sommes dans une réalité où la performance est l’indicateur de réussite ; il faut toutefois apprendre aux enfants à marcher avant de courir. De plus, les enfants ne pensent pas de la même façon que les adultes. Ils voient les choses différemment. Ainsi, le succès pour un enfant pourrait être :

« J’ai marqué mon premier but devant mon père et mon frère. »

« J’ai réussi à freiner du côté gauche. »

« J’ai été la seule qui a réussi à le faire pendant l’entraînement. »

« Je me suis beaucoup entraînée et, un jour, j’ai réussi. »

 

Souvent, les plus beaux succès et les plus beaux souvenirs des enfants ne sont pas les victoires, mais le temps passé avec les coéquipières, les fous rires, les tournois à l’extérieur, les hôtels…

Photo: Caroline Huot

La clé du hockey repose souvent entre la passion et le plaisir. Les jeunes doivent s’amuser et trop souvent la notion de plaisir est mise de côté pour faire place à une mentalité de victoire à tout prix. Il n’est pas surprenant que Hockey Québec ait intitulé son plan stratégique 2017/2022 Le hockey, un plaisir pour tous !

Il ne faut donc pas perdre de vue la notion de plaisir quand les enfants jouent au hockey. Des recherches sociologiques effectuées lors des dernières années dans le monde du sport démontrent quelles sont les trois principales raisons pour lesquelles un enfant pratique un sport :

  • pour en retirer du plaisir ;
  • pour communiquer, socialiser avec des amis ;
  • pour apprendre des éléments nouveaux. 

Photo: Caroline Huot

Après un match, les questions qu’on devrait poser à nos enfants sont : « As-tu eu du plaisir ? », « Qu’est-ce que tu as appris ? », etc.

N’oublions donc pas cette citation de Dany Dubé, chroniqueur sportif et auteur : « Quand on inscrit nos enfants au hockey, ce n’est pas pour qu’ils réussissent dans le sport, mais plutôt par le sport. »

Hockey féminin Laval est fier du succès de ses équipes lors des différents tournois cette saison, mais nous sommes surtout heureux de voir des visages souriants et des yeux remplis d’étoiles et nous nous réjouissons des souvenirs heureux qui seront ancrés dans la mémoire de nos jeunes joueuses.

Photo: Caroline Huot

 

Merci à Caroline Huot pour les photos.

Partenaires

Chevrolet 440 Laval
Cellcom
Wayfair

Social

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Dernières nouvelles