Présentation de notre ambassadrice – Lory Plouffe

 
 

Nous vous présentons Lory Plouffe, l’une de nos ambassadrices.

Lory a commencé à jouer au hockey à l’âge de 7 ans. Elle avait toujours fait des sports individuels et elle souhaitait essayer un sport d’équipe. Comme son père avait joué au hockey au niveau professionnel, le hockey semblait être une bonne place pour commencer.

 

Apprenez-en davantage sur notre ambassadrice, Lory Plouffe.

 

À quel niveau es-tu rendue? Quel est ton parcours au hockey? Quelles sont les prochaines étapes ou quels sont tes prochains objectifs?

J’ai joué tout mon hockey civil jusqu’à ma 2e année dans le Midget avec l’association Hockey féminin Laval. Une fois au cégep, j’ai joué pour les Patriotes de Saint-Laurent pendant 3 ans. Je suis maintenant rendue au niveau universitaire division 3 aux États-Unis dans l’état de New York. Il me reste encore 3 ans dans la NCAA et nous verrons ensuite ce que le futur me réserve.

As-tu eu un entraîneur qui t’a encouragé à persévérer et dont tu aimerais souligner le travail?

Je dirais que l’entraîneur qui a eu le plus grand impact dans mon parcours est Dany Brunet. Il était mon entraîneur au sport-études durant mon secondaire 4 et 5, puis il est venu entraîner les Patriotes du Cégep de Saint-Laurent à ma dernière année. À mon avis, c’est grâce à son expertise et à ses encouragements que j’ai pu participer à équipe Québec U16 et que j’ai pu me faire recruter au niveau collégial et universitaire.

Quel est ton plus beau souvenir au hockey féminin?

Probablement lorsque nous avons gagné pour la première fois contre Drummondville. C’était une équipe contre qui nous avions beaucoup de difficulté et nous perdions souvent par une grande différence contre cette équipe, mais à ma première année Midget, nous avons réussi à gagner contre elles par 1 but.

Quelle est ta plus grande réussite au hockey?

Probablement être rendue où je suis aujourd’hui. Depuis que je suis jeune, je rêvais de jouer au niveau universitaire et collégial, mais ça me semblait impossible. Pour moi, étudier en même temps de pratiquer mon sport est l’une des meilleures choses qui auraient pu m’arriver.

Quel est le plus gros défi que tu as eu à surmonter au hockey, et comment y es-tu arrivé?

Lorsque le temps était venu de décider avec quel cégep je voulais continuer mon parcours, mon choix numéro 1, les Patriotes ne voulaient pas de moi au début. J’ai redoublé d’efforts et ils m’ont rappelé pour me demander si je voulais faire partie de leur équipe. Je croyais que je n’allais pas jouer beaucoup puisqu’il y avait une bonne différence entre le civil et le collégial, mais j’ai finalement fait mes preuves et ce fut une des plus belles années de ma vie au hockey.

Qu’est-ce que le hockey féminin t’a appris?

Le hockey féminin m’a appris le travail d’équipe. On m’a toujours dit qu’une équipe gagnante était une équipe qui travaillait ensemble et ce n’est pas seulement pour les sports. C'est également vrai à l’école ou au travail. Ça m’a aussi appris la persévérance, de ne pas baisser les bras au premier petit pépin que tu rencontres parce que tous les efforts que tu mets seront récompensés un jour.

Si tu avais à donner un conseil à une jeune fille qui commence au hockey, que serait-il?

C’est normal de ne pas être la meilleure au début, ça prend de la pratique, mais c’est certain que tu vas y arriver. Le plus important c’est que tu aies du plaisir et je te garantis que tu vas te faire des amitiés que tu garderas pour toute la vie.

Si tu avais à donner un conseil à une joueuse qui est découragée, que serait-il?

C’est normal d’être découragée parfois, mais il faut que tu persévères. Moi aussi, il y avait des journées où ça me tentait moins, où je sentais que je n’étais pas bonne, mais on m’a toujours dit que le talent, ça n’importe pas, c’est le cœur et la volonté qui compte. J’en ai perdu, moi aussi, des matchs je dirais même que j’ai plus perdu de parties que j’en ai gagnées durant mon parcours, mais ça ne m’a pas empêché d’être rendu ou je suis aujourd’hui.

Qu’aimerais-tu partager avec les joueuses de notre association?

Le hockey est l’un des plus sport à mon avis, ça nous apprend beaucoup sur nous-mêmes et on en acquiert des valeurs qu’on garde pour toute la vie. L’important n’est pas le pointage final au tableau ou une mauvaise pratique, l'important c'est de t'amuser.

 

Merci Lory! 

 

 

Partenaires

Chevrolet 440 Laval
Rubs BBQ Américain
Chevrolet 440 Laval
Rubs BBQ Américain
Chevrolet 440 Laval
Rubs BBQ Américain
Chevrolet 440 Laval
Rubs BBQ Américain

Suivez-nous

Social

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Dernières nouvelles